COMPOSANTES

Le tuyau de raccordement

Rôle du tuyau

Le rôle du tuyau de raccordement est d'assurer un lien étanche et efficace entre l'appareil et la cheminée. Le tuyau relie la buse de l'appareil au manchon de la cheminée et ne doit pas favoriser le refroidissement ni le ralentissement des gaz de combustion qui se dirigent vers la cheminée. Il doit être aussi court et droit que possible pour minimiser les turbulences et les pertes de chaleur.

Comme pour un appareil, le tuyau peut être homologué ou non. Pour installer un tuyau homologué, il suffit de suivre les instructions du fabricant inscrites dans le guide d'installation et/ou sur l'étiquette d'homologation. Pour installer un tuyau non-homologué, il faut se référer à la norme CAN/CSA B365, Code d'installation des appareils à combustibles solides et du matériel connexe qui contient toutes les informations nécessaires à l'installation d'un tuyau de raccordement.

Types de tuyau

Le tuyau à simple paroi

Comme son nom l'indique, le tuyau à simple paroi n'a qu'une paroi. Cette paroi joue à la fois le rôle de conduit et d'enveloppe, et est en contact direct avec l'air de la pièce qui est beaucoup plus froid, ce qui cause le refroidissement du tuyau et des gaz qui y circulent. Le tuyau simple paroi réchauffe la pièce, mais est peu efficace pour conserver la température et la vélocité des gaz de combustion.

Simple paroi agrafé

Ce type de tuyau est en réalité une feuille de métal repliée aux extrémités. Lorsqu'on donne à la feuille sa forme cylindrique, ces extrémités s'emboîtent l'une dans l'autre, permettant au métal de conserver cette forme. Ce type de tuyau est habituellement de qualité inférieure et peu étanche.

Simple paroi soudée

Ce type de tuyau est habituellement homologué et fait d'un métal d'une qualité satisfaisante. Lorsqu'on lui donne sa forme cylindrique, les extrémités de la feuille de métal sont soudées pour plus de solidité et d'étanchéité. Ce type de tuyau est plus dispendieux et plus sécuritaire, mais transfert quand même beaucoup de chaleur à l'air ambiant de la pièce, ce qui diminue son efficacité.

Le tuyau à double paroi

Pour les tuyaux possédant une double paroi, un espace d'air situé entre les deux parois ralentit le transfert de chaleur. L'air entre les deux parois d'un tuyau à paroi double peut agir comme isolant ou fluide, ce qui permet au tuyau de garder sa chaleur minimisant ainsi les risques de condensation de la fumée qui se produit lorsque la fumée circule dans un conduit plus froid. Un tuyau à double paroi dégage beaucoup moins de chaleur qu'un tuyau à simple et peut, par conséquent, être installé plus près des matériaux combustibles.

Double paroi scellée

Ce type de paroi utilise l'air comme isolant. L'air est renfermée entre les deux parois et réduit le transfert de chaleur. Ce type de tuyau est plus efficace pour retenir la chaleur des gaz et est recommandé pour les longs tuyaux et les appareils qui produisent des gaz de basses températures.

Double paroi ventilée

Ce type de paroi utilise l'air comme fluide. L'air peut circuler entre les deux parois, provoquant un transfert de chaleur par convection, réduisant ainsi la chaleur radiante émanant du tuyau. Cependant, ce procédé ne permet pas de conserver la chaleur dans le tuyau, mais sert plutôt d'écran pour disperser la chaleur radiante émanant du tuyau. Par conséquent, pour éviter un trop grand refroidissement et une trop grande diminution du tirage, ce type de tuyau est recommandé seulement pour les tuyaux courts et droits, et n'est pas recommandé pour les longs tuyaux et les appareils qui produisent des gaz de basses température.

Règles régissant le conduit de raccordement

Règles de convivialité

Règles d'étanchéité

Règles d'efficacité

Règles de sécurité

Règles de solidité

 

Diamètre du tuyau
Épaisseur du tuyau
mm (pouces) mm calibre
moins de 150 moins de 6 0,40 26
de 150 à 249 de 6 à moins de 10 0,53 24
de 250 à 400 de 10 à 16 0,76* 22*
plus de 400 plus de 16 1,47* 16*
* Cette donnée ne fait pas partie de la norme CAN/CSA B365, mais représente la pratique courante.