GÉnÉral

 

FOIRE AUX QUESTIONS


  1. Je n’ai pas utilisé mon poêle à bois de puis plusieurs années, dois-je faire ramoner?
  2. J’ai une fournaise à l’huile et quand je fais ramoner la cheminée, mon ramoneur refuse de vider la base de la cheminée car il dit que c’est la responsabilité du technicien qui fait l’entretien de la fournaise alors que ce dernier dit que c’est la responsabilité du ramoneur, qui a raison?
  3. J’ai un thermomètre sur le tuyau de raccordement de mon poêle à bois et la température est très souvent trop basse, comment faire pour la faire monter, et à l’inverse, comment faire pour la faire descendre quand elle est trop haute?
  4. Lorsque j’essaie d’allumer mon poêle à bois la fumée revient dans la maison, quelle est la cause du problème?
  5. Il fait très froid dans la pièce où est situé le foyer et on sent effectivement l’air entrer par le foyer, que puis-je faire pour régler la situation?
  6. Des odeurs se dégagent de mon foyer, est-ce dangereux?
  7. Ça sent constamment la fumée dans la maison, quelle en est la cause?
  8. Mon bois a beaucoup de difficultés à s’allumer et fait beaucoup de fumée, qu’est-ce qui se passe?
  9. Comment être sûr que mon bois est assez sec pour brûler convenablement?
  10. Les bûches écologiques sont-elles une arnaque?
  11. Je retrouve constamment des oiseaux dans mon poêle à bois, que faire?
  12. Je vois des écureuils entrer dans ma cheminée, que faire?
  13. La brique au-dessus de l’ouverture du foyer est noircie, qu’est-ce que ça veut dire?
  14. Le haut de ma cheminée est noirci, quelle en est la cause et peut-on la nettoyer?
  15. De grosses coulisses rougeâtres coulent sur ma cheminée et sur ma toiture, quelle en est la cause et est-ce que ça se nettoie?
  16. Les joints de ciment de ma cheminée s’effritent, est-ce que je peux continuer à l’utiliser?
  17. Certaines pierres à feu de mon foyer sont craquée, est-ce dangereux?
  18. J’ai eu un feu de cheminée, que dois-je faire?
  19. Est-ce qu’un poêle à bois peut chauffer une maison au complet?
  20. Il fait trop chaud dans la pièce où est situé le poêle à bois, y a-t-il une solution?
  21. J’entends de l’eau couler sur mon foyer encastré, d’où vient-elle?

1. Je n’ai pas utilisé mon poêle à bois de puis plusieurs années, dois-je faire ramoner?

Oui, il est très important de faire ramoner même si l’appareil n’a pas servi depuis longtemps, pour s’assurer que tout est en bon état de fonctionnement. Le ramonage ne sert pas seulement à nettoyer la cheminée, mais aussi à vérifier l’état du système pour déceler les défectuosités qui peuvent s’être formées. En plus, s’il n’y a pas de grillage de protection au-dessus de la cheminée, il se pourrait que la cheminée soit bloquée par un nid ou des débris.

2. J’ai une fournaise à l’huile et quand je fais ramoner la cheminée, mon ramoneur refuse de vider la base de la cheminée car il dit que c’est la responsabilité du technicien qui fait l’entretien de la fournaise, alors que ce dernier dit que c’est la responsabilité du ramoneur, qui a raison?

Ça dépend. Lorsque la base de la cheminée est facile d’accès et que le démantèlement du tuyau n’est pas requis, le ramoneur peut aussi effectuer cette tâche. Mais lorsque la base de la cheminée n’est pas accessible et qu’il faut enlever ou défaire le tuyau de raccordement pour y accéder, cette tâche revient au technicien de la fournaise, à plus forte raison si le tuyau est muni d’un régulateur barométrique qui pourrait se désajuster au cours de la manipulation et pourrait ne plus jouer son rôle convenablement.

3. J’ai un thermomètre sur le tuyau de raccordement de mon poêle à bois et la température est très souvent trop basse, comment faire pour la faire monter, et à l’inverse, comment faire pour la faire descendre quand elle est trop haute?

Il y a 2 façons d’intensifier la combustion et d’augmenter la température : ajouter du bois ou ajouter de l’air. Si la combustion à l’intérieur de l’appareil est bonne et assez intense et que la température est trop basse, il faut ajouter du bois. Si la température est trop basse parce que la combustion ne se fait pas bien, alors il faut ouvrir les entrées d’air plus grandes pour attiser la combustion, et si la combustion ne réussit pas à se dérouler efficacement, il faudra vérifier l’humidité du bois ou effectuer un ramonage en profondeur.

4. Lorsque j’essaie d’allumer mon poêle à bois la fumée revient dans la maison, quelle est la cause du problème?

Ce problème est très fréquent et est causé par un environnement à pression négative, ce qui transforme la pièce en véritable aspirateur forçant la cheminée à s’inverser et pousser l’air dans la maison. Pour remédier à la situation de façon permanente, vous devrez procéder à l’installation d’un échangeur d’air qui s’occupera de pressuriser la bâtisse le plus uniformément possible. Ces systèmes sont coûteux et souvent ardus à installer, et ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

Pour régler temporairement le problème, c’est-à-dire qu’il faudra recommencer le rituel à chaque allumage, on peut effectuer quelques opérations simples :

  • pressuriser la pièce en ouvrant une fenêtre;
  • réchauffer la cheminée;
  • démarrer l’appareil;
  • lorsque le feu est bien entamé, vous pouvez fermer la fenêtre, ou dans les pires cas, la laisser entrouverte pour assurer une alimentation continue.

5. Il fait très froid dans la pièce où est situé le foyer et on sent effectivement l’air entrer par le foyer, que puis-je faire pour régler la situation?

Ce problème est très fréquent et est causé par un environnement à pression négative, ce qui transforme la pièce en véritable aspirateur forçant la cheminée à s’inverser et pousser l’air dans la maison. Pour remédier à la situation de façon permanente, vous devrez procéder à l’installation d’un échangeur d’air qui s’occupera de pressuriser la bâtisse le plus uniformément possible. Ces systèmes sont coûteux et souvent ardus à installer, et ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

Si vous n’avez pas d’échangeur d’air, il faudra prendre les précautions suivantes :

  • s’assurer que le registre n’est pas défectueux et ferme bien;
  • s’assurer que les portes du poêle ou du foyer sont étanches et ferment de façon adéquate;
  • installer, si nécessaire, un panneau isolant dans l’ouverture du poêle ou du foyer, pour empêcher le froid de s’infiltrer;

6. Des odeurs se dégagent de mon foyer, est-ce dangereux?

Toutes sortes d’odeurs peuvent se dégager d’un foyer ou d’un poêle à bois. Lorsque les odeurs sont persistantes et incommodantes, il faut demander l’avis d’une personne expérimentée pour en avoir le cœur net et éviter tout incident fâcheux. En général, les odeurs sont causées par la suie, la créosote, ou des animaux morts en décomposition.

Si vous percevez des odeurs de putréfaction, ce sont évidemment des animaux morts et il s’agit seulement de les enlever et d’effectuer un bon ramonage pour régler le problème.

Si vous percevez une odeur de feu mêlée à une odeur chimique désagréable qui s’accentue fortement lorsque le climat est très humide ou pluvieux, c’est fort probablement de la créosote et cela pourrait être dangereux si le système n’est pas ramoné convenablement.

Souvent, l’odeur perçue n’est que la senteur normale du foyer qui est amenée à l’intérieur de la maison à cause d’une cheminée dont le tirage est inversé. Dans ce cas, le problème est la basse pression d’air dans la pièce où est situé l’appareil, donc un conseiller en mécanique de bâtiment serait plus apte à régler le problème.

7. Ça sent constamment la fumée dans la maison, quelle en est la cause?

En général, les senteurs persistantes de la cheminée sont amenées dans la maison avec le contre-tirage, c’est-à-dire que la cheminée pousse dans la maison au lieu d’évacuer vers l’extérieur. Ce problème est causé par un environnement à pression négative par rapport à l’extérieur, ce qui a pour résultat d’aspirer l’air vers l’intérieur et d’amener les odeurs.

Par contre, si les odeurs n’apparaissent que lorsque l’appareil est en fonction, le problème est probablement plus grave et dangereux parce qu’il est probablement le résultat de fuites dans la cheminée.

8. Mon bois a beaucoup de difficultés à s’allumer et fait beaucoup de fumée, qu’est-ce qui se passe?

Il se peut qu’il n’y ait pas assez d’oxygène pour que la combustion se fasse convenablement. Cela se produit surtout dans les appareils à combustion contrôlée où les portes sont fermées et les entrées d’air au minimum.

Il se peut que le bois soit mal assorti, c’est-à-dire pas assez de bois d’allumage, ou des bûches trop grosses au départ, ou le bois mal disposé, etc. Il faut s’assurer que l’air circule bien entre les morceaux de bois.

Il se peut que le bois soit trop humide et dans ce cas il est recommandé de ne pas brûler ces bûches, car la formation de créosote est quasi automatique et les risques de feu de cheminée augmentent. Si vous devez absolument utiliser l’appareil, vous pouvez acheter du bois en sac ou du bois compressé qui pourront faire l’affaire temporairement.

9. Comment être sûr que mon bois est assez sec pour brûler convenablement?

Dépendant du type d’arbre et de la saison où il a été coupé, le bois a besoin entre 6 et 12 mois pour sécher, et ce, dans des conditions appropriées. Plusieurs critères physiques nous permettent de distinguer le bois sec du bois humide.

Le bois sec est mat contrairement au bois humide qui est plus lustré, surtout au soleil.

Le bois sec est foncé comparativement au bois humide qui est plus pâle.

Lorsque l’on frappe deux bûches de bois sec l’une sur l’autre, elles émettent un son sec et distinct, tandis que des bûches humides émettent un son sourd et étouffé.

Il n’est pas bon de brûler du vieux bois noirci ou en décomposition.

10. Les bûches écologiques sont-elles une arnaque?

Non. Les bûches écologiques sont un bon produit en autant qu’elles ne contiennent pas d’agents liants comme la colle ou la paraffine. Ce produit récupère la sciure de bois et compresse celle-ci en lui donnant la forme d’une bûche. Ces bûches sont plus petites que les bûches traditionnelles mais sont supposées contenir un nombre équivalent de BTU. Elles émettent moins de particules polluantes car elles brûlent plus complètement.

11. Je retrouve constamment des oiseaux dans mon poêle à bois et mon foyer, que faire?

Les oiseaux et autres animaux entrent par le haut de la cheminée et c’est pour cette raison que la mitre devrait toujours être munie d’un grillage pour leur bloquer l’accès. Si vous avez des oiseaux dans votre poêle ou votre foyer, soit qu’il n’y a pas de grillage ou soit qu’il est défectueux. Il suffit d’en installer un convenable et de la bonne façon.

12. Je vois des écureuils entrer dans ma cheminée, que faire?

Les écureuils, les oiseaux et les ratons laveurs aiment les cheminées, car elles leur fournissent un abri relativement confortable et sécuritaire. Ils y construisent souvent leur demeure et y fondent une famille. Pour éviter que cela se produise, il suffit d’installer un grillage ou une mitre conçue à cet effet pour leur bloquer l’accès.

13. La brique au-dessus de l’ouverture du foyer est noircie, qu’est-ce que ça veut dire?

La brique est toujours noircie par la fumée. Si les briques au-dessus du foyer à l’intérieur de la pièce sont noircies, c’est que la fumée sort du foyer et entre dans la pièce. On dit que le foyer fume. Ceci est un problème grave puisque les dangers d’intoxication sont élevés. Il n’est pas normal que la fumée entre dans la maison au point de noircir la brique et le problème doit être résolu avant que des incidents fâcheux surviennent. Il est difficile de nettoyer ces taches et le recours à des produits spécialisés est nécessaire.

14. Le haut de ma cheminée est noirci, quelle en est la cause et peut-on la nettoyer?

Le noircissement des cheminées est causé par la fumée qui descend sur ses parois. Pour les cheminées préfabriquées en acier inoxydable, le nettoyage s’effectue assez bien avec des produits spécifiques mais pour les cheminées de maçonnerie, le travail est plus ardu et quelques fois presque impossible. En effet, contrairement à l’acier inoxydable, la maçonnerie est poreuse et laisse la saleté s’incruster plus profondément, et devient difficile à déloger. Plusieurs produits nettoyants conçus à cet effet se vendent sur le marché.

15. De grosses coulisses rougeâtres coulent sur ma cheminée et sur ma toiture, quelle en est la cause et est-ce que ça se nettoie?

Ce sont habituellement des coulisses de rouille et sont le signe que des objets métalliques sur la cheminée ou la toiture sont en train de s’oxyder. Ces objets sont habituellement une mitre, un couronnement en métal, un solin, etc. Tout objet sur la toiture ou sur la cheminée qui n’est pas en acier inoxydable doit être régulièrement entretenu pour éviter la corrosion. Avec la pluie, la rouille est transportée et coule sur les surfaces adjacentes à l’objet, ce qui donne des coulisses et des taches rougeâtres qui défont l’esthétique de la bâtisse. Il est très difficile de nettoyer ce gâchis et il faut avoir des produits efficaces et beaucoup de patience. Mieux vaut prévenir et entretenir.

16. Les joints de ciment de ma cheminée s’effritent, est-ce que je peux continuer à l’utiliser?

Les joints de ciment d’une cheminée de maçonnerie font partie de son enveloppe, or lorsque l’enveloppe est défectueuse, plusieurs problèmes peuvent survenir, c’est-à-dire infiltration d’air dans la cheminée, refroidissement du conduit, baisse du tirage, condensation des gaz, accumulation de dépôts inflammable, dégradation physique de la cheminée, etc. Il est toujours mieux de réparer une cheminée lorsqu’elle se détériore, car son rendement dépend souvent de sa condition.

17. Certaines pierres à feu de mon foyer et de mon poêle à bois sont craquées, est-ce dangereux?

Tout dépend de l’appareil et du degré de dégradation des pierres. Pour les poêles à bois, il est préférable de remplacer les pierres défectueuses, mais une pierre simplement craquée ne constitue pas un danger imminent. Pour les foyers de maçonnerie, les pierres sont cimentées et il est plus difficile de les remplacer. Lorsqu’elles sont seulement fissurées, on peut les réparer avec du ciment réfractaire pâteux qui s’infiltre bien dans les fissures et les colmate convenablement, sinon il faudra les remplacer.

18. J’ai eu un feu de cheminée, que dois-je faire?

Lorsqu’un feu de cheminée se produit, il faut immédiatement appeler les pompiers, car un feu de cheminée peut embraser toute une bâtisse. Il ne faut prendre aucun risque. Après coup, il faut effectuer un ramonage et une vérification complète du système et de la cheminée pour s’assurer d’en connaître l’état exact, car des dommages peuvent avoir été causés par le feu de cheminée et pourrait avoir rendu le système non sécuritaire. Il ne faut pas utiliser l’appareil avant que tout cela ait été fait.

19. Est-ce qu’un poêle à bois peut chauffer une maison au complet?

Oui et non, tout dépend du poêle et de la maison en question. Habituellement, avec un poêle de la bonne grosseur, bien situé, et des accessoires qui favorisent la circulation d’air, on peut facilement chauffer une maison au complet.

20. Il fait trop chaud dans la pièce où est situé le poêle à bois, y a-t-il une solution?

L’appareil est trop gros ou trop radiant pour la pièce dans laquelle il est installé. En général, la solution est de changer l’appareil et de se procurer un poêle à convection ou un poêle plus petit que l’ancien. Il ne faut pas faire l’erreur de faire de trop petits feux qui pourraient hypothéquer la combustion et favoriser l’accumulation de dépôts dangereux.

21. J’entends des gouttes d’eau tomber sur mon foyer encastré, d’où vient-elle?

Habituellement, l’eau passe par les joints de calfeutrage défectueux autour ou sur la cheminée. Il suffit de les colmater convenablement pour régler le problème. Si le problème ne provient pas de la cheminée, il faudra peut-être consulter un expert en toiture pour déceler la source de l’infiltration.