CheminÉes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES TYPES DE CHEMINÉES
LES CHEMINÉES DE MAÇONNERIE

Les cheminées de maçonnerie sont composées de briques, pierres, ciment, argile, et/ou autres composantes réfractaires. Elles sont construites sur place sur des fondations de béton pouvant les supporter et les stabiliser.

Le conduit

Selon le CNB (Code National du Bâtiment), le conduit d´une cheminée de maçonnerie doit être en argile, en béton, en briques réfractaires, ou en acier inoxydable. Lorsque le parois de la cheminée ont moins de 190 mm (8 pouces), on doit laisser un vide de 10 mm ( pouce) entre la maçonnerie et les boisseaux qui ne doit pas être rempli de mortier. Les joints des boisseaux en argile, en béton ou en briques réfractaires doivent pleins et étanches de façon à obtenir un conduit lisse et droit, et à empêcher les gaz et les produits condensés de se retrouver dans le vide entre les boisseaux et la maçonnerie. Les boisseaux doivent partir d´un point situé à 200 mm (8 pouces) au moins au-dessous du raccord du tuyau de raccordement le plus bas et continuer jusqu´à entre 50 et 100 mm (2 à 4 pouces) au-dessus du couronnement de la cheminée.

L´isolation

Les cheminées de maçonnerie sont rarement isolées du froid, si ce n´est que par un mince espace vide entre le conduit et l´enveloppe, quand la cheminée est construite selon les normes. Lorsqu´elle possède une isolation, elle donne un bien meilleur rendement et les pertes de chaleur sont beaucoup moins grandes. Évidemment, quand la cheminée passe à l´intérieur de la bâtisse, le problème d´isolation se pose moins, sauf qu´il est toujours bon d´avoir une protection supérieure autour du conduit le rendant le plus étanche possible pour éviter les fuites.

L´enveloppe

L´enveloppe des cheminées de maçonnerie est habituellement en briques, en pierres ou en blocs de béton. Ces éléments doivent être sains et résistants. L´épaisseur moyenne maximale des joints est de 12 mm ( pouce) et l´épaisseur maximale d´un joint est de 20 mm ( pouce).

La couronne

Toute cheminée de maçonnerie doit être munie d´une couronne étanche à l´eau pour protéger la cheminée et. Elle doit avoir une inclinaison vers l´extérieur à partir du conduit, permettant à l´eau de s´écouler librement, et être munie d´un larmier situé à au moins 25 mm (1 pouce) de la surface extérieure de la cheminé pour empêcher l´eau de l´atteindre. La couronne ne doit pas être solidaire des boisseaux mais il doit y avoir un joint étanche entre les deux.

La semelle

Une cheminée de maçonnerie ne doit pas reposer directement sur le sol ou sur la roche, mais sur une semelle (fondation).

Les solins

Le rôle d´un solin est d´éviter les infiltrations d´eau par la toiture. À chaque point d´intersection, le joint entre la cheminée et une surface contiguë doit être recouvert d´un solin permettant à l´eau s´écouler librement. Les solins doivent êtres calfeutrés convenablement pour éviter les infiltrations d´eau à l´intérieur de la bâtisse. Pour les solins en acier galvanisé, il est suggéré qu´il soient peinturés et entretenus pour éviter que la corrosion ne les abîme.



LES CHEMINÉES PRÉFABRIQUÉES

 

Les cheminées préfabriquées sont des cheminées modulaires fabriquées en usine. Elles sont habituellement composées d´acier inoxydable ou de matériaux réfractaires homologués pour cet usage. Ces cheminées sont d´excellente qualité et doivent satisfaire des normes sévères. Lorsqu´elles sont bien installées conformément aux exigences du fabricant, elle donnent un bon rendement et sont sécuritaires, surtout si un feu de cheminée survient.

Le conduit

Le conduit d´une cheminée métallique est en acier inoxydable. Il est soumis à différentes normes selon le type de cheminée, et doit subir des tests pour confirmer sa résistance. Le conduit en acier inoxydable est habituellement d´excellente qualité et plus fiable, en général, qu´un conduit de maçonnerie. En fait, il n´est plus rare de voir des cheminées de maçonnerie munies d´un conduit en acier inoxydable.

L´isolation

La plupart du temps, les cheminée préfabriquées contiennent un matériau isolant entre l´enveloppe et le conduit, mais il arrive que l´air soit utilisé comme matière isolante. En effet, certaines cheminées utilisent un système à convection pour protéger les matériaux combustibles adjacents contre les chaleurs excessives, mais ce système est moins efficace pour isoler et garder la chaleur dans le conduit. Pour les appareils au bois à combustion contrôlée, il est préférable d´utiliser une cheminée contenant un matériau isolant capable de ralentir suffisamment le transfert de chaleur, afin de garder le conduit assez chaud pour éviter la condensation des gaz et les pertes de tirage.

L´enveloppe

L´enveloppe d´une cheminée métallique est en acier inoxydable. Elle doit évidemment résister aux intempéries et à la corrosion et offrir une stabilité satisfaisante à la cheminée. Vu la nature modulaire d´une cheminée préfabriquée, elle peut avoir besoin d´un support supplémentaire pour soutenir sa structure si elle dépasse une hauteur spécifique.

Les solins

Le rôle d´un solin est d´éviter les infiltrations d´eau par la toiture. À chaque point d´intersection, le joint entre la cheminée et une surface contiguë doit être recouvert d´un solin permettant à l´eau s´écouler librement. Les solins doivent êtres calfeutrés convenablement pour éviter les infiltrations d´eau à l´intérieur de la bâtisse et de l´installation. Pour les solins en acier galvanisé, il est suggéré qu´il soient peinturés et entretenus pour éviter que la corrosion ne les abîme.

Le support de cheminée

Les cheminées préfabriquées reposent sur un support fixé à la fondation de la maison. Ce support doit être fixé très solidement et être assez résistant pour supporter tout le poids de la cheminée. Habituellement, la trappe de ramonage est incorporée au support et c´est pourquoi un dégagement doit être maintenu sous le support pour pouvoir vider la suie et la créosote.

Cheminée type A

Les cheminée de type A sont des cheminée qui peuvent desservir des appareil à combustion, autres qu´au bois, qui émettent des gaz moins chauds et qui ne sont pas exposées aux feux de cheminées, comme les appareils au mazout par exemple. Le conduit et l´enveloppe sont en acier inoxydables, et entre les deux il y a une couche d´isolation de 25 mm (1 pouce). C´est la norme ULC S604 Normes sur les cheminées préfabriquées de type A qui régit ce type de cheminée. Conçues au départ comme une alternative aux cheminées de maçonnerie, ces cheminées tolèrent une température continue des gaz de combustion de 540´C (1000´F). L´expérience a vite démontré que cette exigence est insuffisante pour les cheminées connectées à un appareil au bois, et que ces cheminées subissaient des dommages importants lorsque survenait un feu de cheminée, ce qui est très dangereux. C´est pour cela qu´il a fallu établir de nouvelles normes pour une cheminée plus résistante et adaptée au chauffage au bois.

Cheminée type 650´C

La cheminée de type 650´C (aussi appelée 2100’F) est une cheminée adaptée au chauffage au bois. C´est la norme ULC S629 Normes sur les cheminées préfabriquées de type 650´C qui régit ce type de cheminée. Elle tolère une température continue des gaz de combustion de 650´C (1200´F) et peut tolérer un feu de cheminée, c´est- à-dire une température de 1150´C (2100´F), pendant 30 minutes. Le conduit et l´enveloppe sont en acier inoxydables, et entre les deux il y a habituellement une couche d´isolation de 50 mm (2 pouces),

Cheminée pour foyer à feu ouvert préfabriqué

Les cheminées pour foyers à feu ouvert préfabriqué sont testées avec les appareils qu´elles vont desservir et sont considérées comme faisant partie d´un tout avec eux. En plus, elles sont soumises à une simulation de feu de cheminée pour vérifier la résistance du conduit. C´est la norme ULC S610 Normes sur les foyers à feu ouvert préfabriqués qui régit ce type d´installation. Ce type de cheminée est en apparence très semblable à la cheminée de type A mais elles sont à ne pas confondre, car la cheminée de type A est moins résistante et ne peut pas être utilisée pour desservir un appareil au bois.




LES GAINES EN ACIER INOXYDABLE

 

Pourquoi une gaine?

Une gaine est un conduit sans enveloppe, conçu pour être introduit dans une enveloppe ou une cheminée déj à existante. La gaine peut être installée lors de la construction de la cheminée ou subséquemment si nécessaire. Voici des situations où l´installation peut être nécessaire :

  • lors de l´installation d´un nouvel appareil;
  • lors de l´installation d´un poêle encastrable dans un foyer existant;
  • pour limiter les pertes de chaleur par le conduit;
  • pour faire correspondre le diamètre du conduit de la cheminée avec celui de la buse de l´appareil;
  • lorsque le conduit de la cheminée est devenu non sécuritaire ou inutilisable, à cause de fissures, d´effritement ou de corrosion;
  • pour rendre conforme et sécuritaire une cheminée de maçonnerie qui ne possèdent pas de boisseaux.

 

Types de gaines

Il existe essentiellement deux types de gaines : la gaine rigide et la gaine flexible.

La gaine rigide

Comme son nom l´indique, ce type de gaine est rigide et ne peut être plié, à la façon d´un tuyau de poêle, sauf qu´il est en acier inoxydable. La gaine rigide est vendue en sections de différentes longueurs avec des coudes de différents angles. Lors de l´installation, les sections sont fixées une à l´autre à mesure que la gaine est descendue dans la cheminée. Vu sa rigidité, elle doit être installée dans des conduits assez réguliers et droits. La gaine rigide est très semblable au conduit d´une cheminée préfabriquée de type 650´C.

La gaine flexible

Comme son nom l´indique, ce type de gaine est flexible et peut être plié, à la façon d´un tuyau de sécheuse, sauf qu´il est en acier inoxydable. La gaine flexible est vendue en rouleaux de différentes longueurs avec des coudes de différents angles. Elle est habituellement installée d´un seul morceau de haut en bas de la cheminée, et est assez malléable pour s´intégrer aux conduits les plus irréguliers et rebelles. Pour être malléable, la gaine flexible est faite d´un acier plus mince mais de qualité supérieure.