Chauffage

 
La COMBUSTION DU BOIS

Une équation simple

Il n´est pas nécessaire pour un utilisateur de connaître tous les dessous techniques de la combustion du bois pour utiliser son poêle à bois de façon efficace, mais il est parfois bon de connaître le pourquoi des choses pour mieux comprendre ce qui se passe et peut-être devenir encore plus efficace et avisé. En gros, une bûche est la somme des éléments suivants :





Les étapes de la combustion

Le séchage, la flamme et la braise sont des étapes successives de la combustion mais peuvent être toutes présentes en même temps, c´est- à-dire qu´une partie de la bûche peut être en flamme ou en braise, pendant qu´une autre partie est encore en train de sécher.

L´eau contenue dans le bois

  • Avant de commencer à brûler, l´eau contenue dans le bois doit d´abord s´évaporer. La quantité d´eau contenue dans une bûche est un facteur primordial qui influence directement la qualité de la combustion.
  • Si le bois contient trop d´eau, l´évaporation sera difficile et consommera beaucoup chaleur à même le feu. Cela constitue un gaspillage, un risque accru de feu de cheminée et une source de pollution non négligeable.
  • Si le bois ne contient pas assez d´eau, il brûlera trop vite et il y aura gaspillage d´énergie.
  • Du bois fraîchement coupé peut contenir autant d´eau que bois. Pour atteindre un équilibre raisonnable, le bois doit sécher de 6 à 8 mois dans des conditions convenables. Lorsqu´en brûlant le bois siffle, grésille et/ou brûle difficilement c´est fort probablement qu´il n´est pas assez sec.

Les hydrocarbures (la fumée)

  • Les hydrocarbures sont les éléments volatiles du bois. Lorsque le bois se décompose sous l´effet de la chaleur, ces hydrocarbures s´échappent sous forme d´une fumée composée de gaz combustibles et de minuscules gouttelettes de goudron.
  • Pour obtenir un chauffage efficace et sécuritaire il est primordial que la fumée dégagée soit brûlée avant d´atteindre la sortie du poêle. C´est en grande partie sur ce principe général que les fabricants se basent lorsqu´ils veulent concevoir des appareils plus efficaces et moins polluants.
  • Pour que la fumée brûle, il faut des températures élevées, suffisamment d´air et le temps requis pour que les réactions chimiques se produisent. Si la fumée s´échappe trop rapidement de l´appareil, elle n´aura pas le temps de brûler, même s´il y a assez d´air et que les températures sont suffisamment élevées.
  • Lorsque la fumée brûle, elle émet une quantité importante de chaleur et de lumière qu´on appelle la flamme. Si la fumée ne brûle pas, toute cette énergie est perdue.
  • Si la fumée ne brûle pas, non seulement elle pollue, mais elle augmente aussi le risque d´incendie. La fumée non brûlée se retrouve soit dans l´atmosphère, ou soit dans les conduits à fumée (cheminée, tuyau, etc.) sous forme de dépôts solides inflammables, ce qui accroît considérablement les risques de feu de cheminée.
  • S´il n´y a pas assez d´air ou pas assez de chaleur dans l´appareil, la fumée ne brûlera pas complètement, ce qui entraînera les problèmes déjà mentionnés.
  • S´il y a trop d´air dans l´appareil, la chambre à combustion sera refroidie, peut-être jusqu´au point où la fumée ne pourra plus brûler complètement.
  • SI la température est trop élevée, votre appareil pourrait s´endommager sérieusement et devenir inutilisable.
  • L´utilisation d´un thermomètre sur le conduit à fumée permet de constater l´état de la combustion. Il s´agit de maintenir les gaz à la sortie de l´appareil à la bonne température en augmentant ou diminuant le débit d´air dans l´appareil.

Le charbon de bois (la braise)

  • Le charbon est la partie solide du bois. Quand il brûle, le charbon de bois émet une lumière rougeâtre et beaucoup de chaleur. C´est ce qu´on appelle la braise.
  • Le charbon de bois brûle en ne produisant que très peu de flammes et de fumée. Lorsqu´il dispose d´oxygène en quantité suffisante, le charbon est un bon combustible qui brûle facilement et proprement. S´il ne brûle pas complètement, il peut produire du monoxyde de carbone.
  • Un lit de braise peut brûler pendant des heures et émettre une quantité considérable de chaleur. S´il est encore allumé, il peut servir de base à un prochain feu.

La cendre

Tout le monde sait qu'après un feu de bois il reste toujours de la cendre. La cendre est en fait composée des éléments du bois qui ne brûlent pas, mais pourrait néanmoins nuire au bon fonctionnement d'un appareil sophistiqué et doit être prise en considération.