Chauffage

 
BOIS DE CHAUFFAGE

Parmi les combustibles solides utilisés pour le chauffage résidentiel, le bois est de loin le plus populaire. N´ayant pas besoin d´électricité pour fonctionner, les poêles et foyers au bois permettent une certaine autonomie en cas de panne d'électricité dont dépendent nos résidences modernes.

Cependant, les environnementalistes considèrent que le bois constitue une source de pollution non négligeable et lui donnent souvent une mauvaise réputation. Mais avec les appareils de plus en plus sophistiqués qui sortent sur le marché, le chauffage au bois est de plus en plus propre et satisfait des normes environnementales sévères.

Malgré tout, même avec un appareil sophistiqué, la manutention du bois reste un facteur capital. Pour obtenir le meilleur rendement possible de son appareil, il est indispensable que le bois contienne la bonne quantité d´humidité, et pour cela, il faut qu´il ait été bien manipulé.

 

MESURE DU BOIS DE CHAUFFAGE

Toutes les fibres de bois, quel que soit le type, ont à peu près le même potentiel énergétique, sauf que certains types de bois sont plus denses que d´autres, c´est-à-dire qu´ils contiennent plus fibres de bois par volume. En effet, le bois dur (plus dense) est plus pesant que le bois mou (moins dense) et contient, pour un même volume, une plus grande quantité d´énergie.

La mesure du bois est la corde, et la corde est une mesure de volume et non de poids, ce qui fait que toutes les cordes de bois n´ont pas le même poids, donc pas le même potentiel énergétique, dépendant du type de bois qu´elle contient. La corde de bois officielle mesure toujours 128 pieds cubes, soit habituellement 1.2 m (4 pieds) de haut par 2.4 m (8 pieds) de large avec des bûches de 4 pieds de long.

Plus d'info >

Manutention du bois de chauffage

La manutention du bois de chauffage est cruciale pour l’obtention de bois de qualité et ne doit pas être négligée. On doit apporter une attention particulière aux aspects suivants :

  • la coupe du bois;
  • l’entreposage du bois;
  • le séchage du bois;

Pour obtenir une combustion efficace et générer le plus de chaleur possible, le bois doit contenir juste la bonne quantité d’eau :

  • un bois trop humide aura de la difficulté à brûler et produira peu de chaleur;
  • un bois trop sec brûlera trop vite et beaucoup d’énergie sera perdue.

Plus d'info >

Popularité du chauffage au bois

UTILISATION DE L´ÉNERGIE DU BOIS AU CANADA

Province Total
des ménages
Chauffage au bois Total utilisant
le bois
    Principal Appoint  
Ontario 4 143 000 106 000 235 000 341 000
Québec 2 937 000 127 000 441 000 568 000
Colombie-Britannique 1 463 000 50 000 107 000 157 000
Alberta 1 009 00 ------- 40 000 40 000
Manitoba 419 000 12 000 24 000 36 000
Saskatchewan 385 000 8 000 12 000 20 000
Nouvelle-écosse 357 000 39 000 54 000 93 000
Nouveau-Brunswick 286 000 42 000 46 000 88 000
Terre-Neuve 194 000 31 000 24 000 55 000
Ile-du-Prince-Edward 50 000 5 000 10 000 15 000
TOTAL 11 243 000 425 000 992 000 1 417 000
% du total
  3,8 8,8 12,6

Le bois : une énergie renouvelable et durable

Le bois est une source d´énergie locale, naturelle et renouvelable. De tous temps il a été utilisé par l´humain, et encore aujourd´hui. Par contre, de nos jours, avec l´utilisation massive du bois comme jamais dans le passé, en plus des coupes non structurées, irrationnelles et sauvages qu´on effectué plusieurs grandes compagnies forestières, la durabilité de cette ressource pourrait être menacée.

Heureusement, dans certains cas, la coupe du bois est beaucoup plus structurée qu´avant et tient de plus en plus compte de la nécessité de préserver cette ressource indispensable à la vie de l´humain et d´innombrables espèces vivantes.

Lorsque consommé de façon rationnelle et modérée, le bois devient littéralement inépuisable et n´hypothèque pas l´héritage des générations futures. En effet, le temps que prend le bois pour se renouveler est de loin le plus court par rapport aux autres énergies fossiles, comme en témoigne le tableau ci-dessous :

 

Énergie Temps requis pour le renouvellement
Bois de 15 à 200 ans
Charbon de 250 à 300 millions d´années
Pétrole de 100 à 450 millions d´années

 

Le temps de renouvellement du charbon et du pétrole étant extrêmement long, il est certain que ces ressources seront épuisées par l´humain bien avant qu´elles se soient renouvelées. Voici les temps estimés pour l´épuisement de ces ressources :

 

Énergie Temps requis pour épuiser les ressources connues
Bois inépuisable (si consommé intelligemment)
Charbon entre 400 et 500 ans
Pétrole entre 50 et 75 ans

 

Une bonne façon d´économiser le bois et de préserver l´environnement est d´utiliser un appareil haute efficacité (comme les appareils certifiés EPA/CSA B415) qui obtiendra le maximum d´énergie possible de la combustion du bois. En effet, ces appareils atteignent un taux d´efficacité de 70%, ce qui est de beaucoup supérieur aux anciens modèles, et qui signifie une combustion beaucoup plus propre.

Une source d´énergie est renouvelable et durable lorsqu´on peut y puiser indéfiniment sans la tarir. Des bons exemples d´énergies renouvelables et durables sont le soleil, le vent, l´énergie de l´eau et de la terre, etc. Tant qu´il y aura le soleil, de l´air, de l´eau et de la terre, ces énergies seront présentent.

Le bois est lui aussi une ressource renouvelable, puisque lorsqu´on abat un arbre, un autre pousse à sa place. En revanche, la durabilité du bois comme source d´énergie est plus obscure et incertaine, et dépend en grande partie de la gestion que l´humain en fera. Certaines conditions doivent être observées pour assurer la survie de cette source d´énergie :

  • effectuer des coupes intelligentes et responsables de façon à ne pas endommager ou détruire le site et l´écosystème exploité;
  • l´énergie calorifique bu bois doit être récupérée de la façon la plus efficace et la moins polluante possible.

Contrairement à une croyance populaire, le chauffage au bois n´est pas polluant, car il s´insère dans le cycle naturel du carbone. Qu´un arbre brûle dans un poêle ou qu´il meurt et se décompose en forêt, il émet une quantité équivalente de dioxyde de carbone, et dans les deux cas il y a maintenant de la place pour qu´un nouvel arbre pousse et absorbe le dioxyde de carbone rejeté précédemment. Du point de vue chimique, la moitié du poids en bois est composé de carbone.

Les combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole, le gaz naturel et le propane, qui ont pris des millions d´années à se former, ne sont pas renouvelables ni durables, car un jour ou l´autre, les réserves seront vides. Or, lorsqu´ils brûlent, les combustibles fossiles émettent eux aussi des quantités appréciables de dioxyde de carbone qui s´accumulent dans l´atmosphère et contribuent grandement à ce qu´on appelle l´effet de serre.