BARDEAU - TOITURE

LES TYPES DE BARDEAU

Le bardeau d'asphalte est, de loin, le revêtement pour toiture le plus répandu et le plus économique sur le marché. Il est offert dans une grande quantité de styles et de couleurs pouvant satisfaire n'importe quel goût et modèle de maison. En plus, le bardeau d'asphalte est en constante évolution et est devenu aujourd'hui un produit fiable et résistant, souvent accompagné d'une garantie à vie limitée du fabricant. Il existe trois types de bardeau pour trois utilisations différentes: le bardeau de toiture qui, comme son nom l'indique, recouvre toute la toiture; le bardeau de départ (ou bande de départ) qui est installé sur les avant-toits et les rives sous le bardeau de toiture; le bardeau pour faîtière et arêtier qui est un bardeau de finition installé par-dessus le bardeau de toiture sur les pignons et les arêtes du toit.

LE BARDEAU DE TOITURE

La plupart des fabricants divisent leurs bardeaux de toiture en plusieurs catégories qui leurs sont propres et utilisent des noms selon leur créativité. Il peut aussi arriver qu'un même terme soit utilisé par deux fabricants différents pour nommer deux bardeaux de catégories différentes. Alors il peut être très difficile de s'y retrouver pour quelqu'un qui n'est pas familier avec tous ces termes. Mais en gros, le bardeau de toiture est divisé en trois grandes catégories: traditionnel, laminé et haut de gamme. Lequel choisir? C'est une question de goût et de budget. Veuillez noter que les modèles de bardeau mentionnés à titre d'exemples ne constituent pas la totalité des modèles disponibles pour chaque fabricant, et pour une énumération plus exhaustive, veuillez vous référer à notre section "Manufacturiers".

Bardeau traditionnel

Le bardeau traditionnel, aussi appelé bardeau en bande, est le bardeau classique à trois pattes (dents ou jupes) que tout le monde connaît. C'est un bardeau monocouche constitué d'une feuille de base en fibre organique ou fibre de verre saturée de goudron avec une couche de granules sur le dessus qui protège le bardeau et lui donne les aspects les plus variés selon le style et les couleurs utilisées. Le bardeau traditionnel est habituellement assorti d'une garantie limitée qui varie de 20 à 30 ans (5 ans ferme). Voici des exemples de bardeaux de type traditionnel des fabricants les plus connus:

BP : Yukon SB, Dakota

IKO : Marathon 25 AR

CRC : Superglass 25M AR

GAF : Marquis WeatherMax, Royal Sovereign

CertainTeed : CT 20, XT 25, XT 30

Owens Corning : Suprême

Bardeaux de type laminé

Le bardeau laminé (ou stratifié), aussi appelé bardeau architectural ou dimensionnel, est un bardeau multicouche plus résistant et plus adapté aux conditions extrêmes et aux grands vents. Il est constitué de deux ou trois feuilles de fibre de verre saturées de goudron et d'une couche de granules sur le dessus qui protège le bardeau et lui donne les aspects les plus variés selon le style et les couleurs utilisées. Même s'il est un peu plus dispendieux, le bardeau architectural est très en demande vu sa plus grande longévité que le bardeau traditionnel et sa garantie à vie limitée (10 à 15 ans ferme). Voici des exemples de bardeaux de type laminé des fabricants les plus connus:

BP : Everest 42, Mystique 42

IKO : Cambridge - Dynasty

CRC : Biltmore AR - Regency

GAF : Timberline

CertainTeed : Landmark

Owens Corning : Oakridge, Duration

Bardeaux de type haut de gamme

Le bardeau haut de gamme (premium ou deluxe) est aussi un bardeau multicouche (ou plus épais), mais plus sophistiqué que le bardeau architectural, c'est-à-dire qu'il est disponible en plusieurs motifs particuliers. Il peut aussi bien imiter le bardeau de cèdre ou d'ardoise, avoir une forme arrondie ou d'autres motifs plus particuliers qui permettent à une toiture de se démarquer en se détachant des styles plus communs. Voici des exemples de bardeaux de type haut de gamme des fabricants les plus connus:

BP : Manoir

IKO / CRC: Armourshake, Crown Slate, Royal Estate

GAF: Camelot, Grand Canyon, Glenwood, Grand Sequoia, Woodland, Monaco, Sienna, Stateline

CertainTeed : Symphony, Grand Manor, Carriage House, Presidential Shake

Owens Corning : Berkshire, Devonshire

LE BARDEAU DE DÉPART

Le bardeau de départ, aussi appelé bande de départ, est un bardeau spécialement fait pour être installé sur les avant-toits et les rives de la toiture. Son rôle est justement de constituer une bande de départ sur laquelle s'appuie la première rangée de bardeaux de toiture. Il faut comprendre que les bardeaux de toiture sont faits pour être installés les uns par-dessus les autres. En effet, ils sont conçus pour se chevaucher, c'est-à-dire que la partie supérieure du bardeau est faite pour recevoir le pureau (partie inférieure exposée) du bardeau qui sera installé par-dessus lui. Donc, le bardeau de départ ressemble à un bardeau normal dont on a coupé le pureau pour seulement garder la partie supérieure sur laquelle existe un pointillé de goudron stratégiquement placé pour que le bardeau qui sera installé par-dessus colle convenablement.

Avant que les bardeaux de départ soient confectionnés en usine, et même encore aujourd'hui, deux méthodes sont utilisées pour appliquer une bande de départ : une bonne et une mauvaise. La bonne méthode est de couper manuellement le pureau du bardeau et de l'installer à l'endroit sur le pourtour de la toiture, car, de cette façon, le pointillé de goudron est à la bonne place et la première rangée de bardeau pourra coller convenablement. La mauvaise méthode est d'utiliser un bardeau traditionnel, ne pas couper le pureau et de l'installer à l'envers sur le pourtour de la toiture. Cette méthode n'est pas efficace et comporte un inconvénient majeur : le pointillé de goudron n'est pas à la bonne place et la première rangée de bardeaux ne pourra pas coller, donc pourra être soulevée par le vent et laissera passer l'eau et la neige.

Les bardeaux de départ jouent un rôle primordial pour protéger la toiture contre la pluie et les vents forts, car les avant-toits et les rives sont toujours plus vulnérables aux conditions extrêmes. Il est très important que la première (ni aucune) rangée de bardeaux ne se soulève. La bande de départ joue ce rôle et est une composante obligatoire pour obtenir une garantie valide ou augmentée du fabricant, surtout pour les "systèmes de toiture" et les garanties dites "grand vent". Voici des exemples de bardeaux de départ des fabricants les plus connus:

BP : Bande de départ

IKO / CRC: Armour Start, Leading Edge Plus

GAF: WeatherBlocker, Pro-Start, QuickStart

CertainTeed : HP Starter, Presidential Start, Universal Starter, Swift Start

Owens Corning : -

LES BARDEAUX POUR FAÎTIÈRE ET ARÊTIERS (La coiffe)

Les faîtières (ou pignons) et les arêtiers sont des endroits où se rencontrent deux versants de toiture formant une région convexe. Autrefois, lorsqu'il n'y avait que des bardeaux traditionnels, les bardeaux spécialement conçus pour les faîtières et arêtiers n'étaient pas nécessaires et la question ne se posait pas. Les couvreurs confectionnaient leurs propres bardeaux de faîte et d'arête (aussi appelé la coiffe) en coupant les bardeaux en trois dents uniques dont la partie supérieure était coupée en angle. Même aujourd'hui, lorsque du bardeau traditionnel est installé, cette méthode est encore utilisée.

Mais lorsque les bardeaux laminés (ou architecturaux) sont arrivés sur le marché, le problème s'est posé puisque leur forme inégale rend la confection de bardeaux de faîte et d'arête ardu et inadéquate. Une des solutions est d'offrir les bardeaux laminés dans les mêmes tons et couleurs que les bardeaux traditionnels, donc on peut utiliser ces derniers pour confectionner des bardeaux de faîte et d'arête qui vont bien se marier avec les bardeaux laminés. Par exemple, pour l'entreprise BP, le Yukon est utilisé pour confectionner les bardeaux de faîte pour l'Everest, et le Dakota pour le Mystique. Pour l'entreprise IKO, le Marathon est utilisé pour confectionner les bardeaux de faîte et d'arête pour le Cambridge.

Une autre solution est évidemment de confectionner en usine des bardeaux de faîte spécialement conçus pour chaque type de bardeau. De cette façon, on obtient des bardeaux de faîte et d'arête parfaitement adaptés aux formes et motifs les plus variés. Aujourd'hui, non seulement ils sont de plus en plus populaires, mais ils sont souvent un élément obligatoire pour obtenir une garantie valide ou augmentée du fabricant et sont partie intégrante des "systèmes de toiture". Aussi, pour les installateurs, ils sont faciles à manipuler et constituent une économie de temps non négligeable. Voici des exemples de bardeaux de faîtières et arêtiers des fabricants les plus connus:

BP : Les bardeaux traditionnels Yukon et Dakota sont utilisés.

IKO / CRC : IKO Ultra HP, Hip & Ridge 12, Hip & Ridge Plus

GAF: Timbertex, Ridglass, Seal-A-Ridge, Z-Ridge

CertainTeed : Cedar Crest, Mountain Ridge, Shangle Ridge, Shadow Ridge, Northgate Hip & Ridge

Owens Corning : DecoRidge