COMPOSANTES

 
LES ENCASTRABLES

Les encastrables sans gaines : des bombes à retardement

Quand ils ne sont pas installés convenablement, les poêles qu’on insère dans les foyers à feu ouvert peuvent être dangereux. Aujourd’hui la norme dit qu’ils doivent être branchés à une gaine, mais ça n’a pas toujours été le cas : les appareils étaient tout simplement insérés dans l’âtre du foyer et scellés avec du ciment.

Ces appareils chauffaient pendant des années de cette façon et la chambre à fumée du foyer se remplissait de dépôts dangereux et inflammable qui ne peuvent être enlevés par le simple brossage de la cheminée, vu l’architecture de ce genre de foyer. Donc souvent, les dépôts prennent feu dans la chambre à fumée et provoquent un feu de cheminée qui pourrait causer de sérieux dommages.

Lorsqu’un encastrable est branché à une gaine qui se prolonge jusqu’au haut de la cheminée, la fumée qui s’échappe est confinée à l’intérieur de la gaine et ne peut toucher l’intérieur du foyer et l’ancien conduit, ce qui est beaucoup plus sécuritaire. En plus, lors du ramonage, tous les résidus qui sont enlevés tombent directement dans l’appareil où il est très facile de les ramasser.

Lorsqu’un encastrable n’est pas branché à une gaine, il est fortement recommandé d’en installer une, sinon il faut retirer l’appareil du foyer régulièrement pour pouvoir examiner et nettoyer la chambre à fumée du foyer, où des dépôts inflammables peuvent s’accumuler. En plus, lors du ramonage, tous les résidus qui sont enlevés tombent un peu n’importe où dans le foyer, où il est impossible de les ramasser sans retirer l’appareil. En fait, pour effectuer un travail convenable, il faut nettoyer l’appareil et le foyer aussi, ce qui est un plus gros travail.